skip-to-main-content
Prochaine section 1. Évaluation initiale des besoins en matière de réadaptation post-AVC
La réadaptation et le rétablissement après un AVC

Définition et considérations

6ème édition - 2019 MISE À JOUR


Définition et considérations

La réadaptation post-AVC est un processus progressif, dynamique et axé sur les objectifs qui vise à permettre à une personne handicapée après un AVC d’atteindre son niveau fonctionnel optimal sur les plans physique, cognitif, émotionnel, communicatif et social.

La réadaptation ne constitue pas un milieu de soins, mais plutôt un ensemble d’activités qui s’enclenchent rapidement après l’AVC initial, dès que l’état de santé du patient est stable et que celui-ci peut déterminer ses buts en matière de réadaptation, de rétablissement et de participation.

Elle se déroule dans tout le continuum des soins de l’AVC et dans divers milieux, comme les soins de courte durée ou pour affections subaiguës; les unités de réadaptation générale ou mixte; les milieux ambulatoires ou communautaires, comme les cliniques externes ou de jour et les centres de loisirs; et les services à domicile, y compris les services de congé précoce assisté et les équipes communautaires. Au stade chronique de l’AVC, la réadaptation peut aussi être axée sur le maintien des capacités fonctionnelles actuelles et la prévention ou le ralentissement de la dégradation fonctionnelle et des problèmes de santé secondaires (comme les contractures et la dépression).

Considérations relatives à la réadaptation après un AVC

Milieux : Les interventions et les traitements en matière de réadaptation, composante clé des soins complets de l’AVC, sont offerts dans divers milieux, comme les soins hospitaliers de courte durée ou pour affections subaiguës; les unités de réadaptation générale ou mixte à l’hôpital; les milieux ambulatoires ou communautaires, comme les cliniques externes ou de jour et les centres de loisirs; et les services à domicile, y compris les services de congé précoce assisté et les équipes communautaires et de réadaptation.

Durée : La durée des services ou du séjour en établissement de réadaptation varie selon le type de services nécessaires, l’accessibilité de ces services ainsi que les objectifs et besoins de la personne ayant subi un AVC, de sa famille et de ses aidants.

Délai des services : Les besoins en matière de réadaptation post-AVC continuent souvent de se manifester pendant plusieurs mois, voire des années, après l’AVC de référence. En général, les systèmes de santé actuels offrent des services de soins de réadaptation post-AVC pendant les six mois qui suivent l’apparition des symptômes d’AVC, malgré le fait que de nombreux patients auront besoin de certains de ces services après ce délai arbitraire, puisqu’il s’agit d’un processus continu.

Données probantes disponibles : La littérature scientifique évolue rapidement dans ce domaine, et de nouvelles données probantes permettent la mise au point de traitements innovants pouvant être appliqués à différentes étapes des soins. Le groupe de rédaction a examiné soigneusement et attentivement l’ensemble des traitements relativement aux données probantes concernant le moment des interventions et a clairement indiqué où les données probantes diffèrent entre les premiers et les derniers stades de la réadaptation et du rétablissement. Se reporter à la section sur la méthodologie pour de plus amples renseignements

Ressources AVC