skip-to-main-content
Prochaine section Définition et considérations
La réadaptation et le rétablissement après un AVC

La réadaptation et le rétablissement après un AVC

6ème édition - 2019 MISE À JOUR


Sections du module et ressources
La réadaptation et le rétablissement après un AVC Aperçu du chapitre +-

Le chapitre sur la réadaptation et le rétablissement après un AVC des Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l’AVC (ci-après les « Recommandations ») conseille les professionnels de la santé qui soignent des personnes ayant subi un AVC, lesquelles peuvent être atteintes d’une vaste gamme de déficiences et de limitations allant de très légères à très graves. La réadaptation après un AVC concerne l’ensemble du continuum de soins, dès les évaluations de réadaptation précoce peu après l’accident de même qu’après la phase de rétablissement précoce (habituellement les 90 premiers jours) pour garantir à tous les patients un rétablissement optimal, lequel peut se maintenir et se poursuivre avec une détérioration minimale au fil du temps. Cela s’applique à tous les domaines fonctionnels, y compris sur le plan physique, cognitif, psychologique et social, ainsi qu’à toute une gamme de milieux hospitaliers et communautaires. Les personnes ayant subi un AVC peuvent aller et venir entre les stades de soins à mesure que leurs besoins et leur situation en matière de soins de santé changent, d’où l’importance de réévaluer les besoins continus de réadaptation et de mettre à jour les plans de réadaptation personnels à tous les points de transition et lorsqu’un changement survient dans leur état de santé.

 

Changements notables apportés au chapitre sur la réadaptation et le rétablissement après un AVC – mise à jour de 2019 +-

Pour chaque mise à jour des chapitres des Recommandations, les membres du groupe de rédaction ainsi que les examinateurs internes et externes examinent les données probantes les plus récentes concernant les thèmes à l’étude. Certaines recommandations de l’édition précédente demeurent inchangées, et d’autres ont été modifiées (formulation ou niveaux de preuve) ou supprimées par le groupe de rédaction en fonction de l’évolution des données probantes et de leur pertinence. De nouvelles recommandations ont été ajoutées pour intégrer les données probantes récentes et les changements apportés à la pratique.

Le chapitre sur la réadaptation et le rétablissement après un AVC de 2019 de la sixième édition remplace toutes les recommandations contenues dans la cinquième édition du chapitre sur la réadaptation après un AVC de 2015 des Recommandations.

La mise à jour de 2019 du chapitre sur la réadaptation et le rétablissement après un AVC des Recommandations vient s’ajouter au nombre croissant de données probantes en constante évolution issues de la recherche, qui permettent d’orienter l’évaluation, le diagnostic et la prise en charge des troubles liés à l’AVC pendant les jours, les semaines et les mois suivant l’apparition des symptômes d’AVC.

Les mises à jour mineures et significatives ainsi que les ajouts pour les recommandations du chapitre sur la réadaptation et le rétablissement après un AVC de 2019 comprennent notamment ce qui suit:

  • De nouvelles considérations cliniques qui ont été ajoutées à chaque section, reconnaissant les traitements émergents et les pratiques reconnues par consensus pour lesquels les utilisateurs des Recommandations ont demandé des conseils d’experts, malgré l’insuffisance de données probantes pour justifier la formulation de recommandations.
  • L’examen du contenu du chapitre par un nouveau comité de consultation et d’examen communautaire, composé d’un groupe de personnes ayant subi un AVC, de membres de leur famille et d’aidants. Ce groupe a examiné tous les chapitres immédiatement après la révision et les changements du groupe de rédaction, et a fourni des expériences personnelles et du contexte. Leurs commentaires ont été reçus et intégrés aux sections concernées du chapitre, comme la justification, les exigences pour le système et les ressources.
  • De nouvelles recommandations qui visent les personnes incapables de produire une activité musculaire volontaire dans le membre supérieur touché. Elles mettent l’accent sur les techniques compensatoires qui utilisent le bras non parétique et de l’équipement adapté pour mener à bien les activités de base de la vie quotidienne.
  • Des mises à jour sur les recommandations relatives aux harnais, qui déconseillent leur utilisation, hormis pour la paralysie flasque. Auparavant, les recommandations décrivaient l’utilisation des harnais comme controversée.
  • L’ajout d’une recommandation concernant l’utilisation de ruban kinésiologique pour soulager la douleur causée par une épaule hémiplégique.
  • L’ajout d’une recommandation concernant l’insuffisance de données probantes pour recommander ou déconseiller l’utilisation de vêtements de compression (p. ex., gants de compression) pour l’œdème des mains. À ce sujet, un énoncé a d’ailleurs été ajouté pour recommander l’élévation du bras au repos, le cas échéant.
  • Des recommandations détaillées qui sont fournies sur la rétroaction biologique afin d’améliorer l’entraînement à la marche et le rétablissement fonctionnel.
  • De plus amples renseignements sur les recommandations relatives à l’équilibre.
  • Des recommandations relatives à l’aide à la marche qui ont été intégrées à l’entraînement à la marche des membres inférieurs, à l’entraînement pour le rétablissement de l’équilibre et à l’entraînement aérobique plutôt que de figurer comme sous-rubrique spécifique des recommandations.
  • Des mises à jour importantes aux recommandations sur les déficits de la perception visuelle, y compris que, en ce qui a trait à la négligence : l’activation des membres et la rotation du tronc ne semblent pas être efficaces; les interventions qui font appel à la réalité virtuelle et à l’informatique améliorent la perception visuelle et atténuent le biais de l’hémisphère droit.
  • L’ajout d’une recommandation pour tenir compte des appareils de suppléance à la communication (p. ex., les tablettes, appareils électroniques et tableaux alphabétiques) et d’autres technologies à l’intention des patients qui ont des problèmes de langage et de communication.
  • La suppression de ce chapitre des approches de réadaptation, des traitements et des interventions sur des sujets liés aux rôles de la vie quotidienne et à la participation communautaire. Elles figurent maintenant dans la partie 2 du chapitre sur la réadaptation, le rétablissement et la participation communautaire (Les transitions et la participation communautaire), afin de rationaliser l’information et de réduire la redondance. Ces recommandations se trouvent à l’adresse (… add link …).
Méthodologie d’élaboration des lignes directrices +-

La méthodologie détaillée et l’explication de chacune de ces étapes dans l’élaboration et la diffusion des Recommandations sont offertes dans le manuel Aperçu et méthodologie des Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l’AVC, accessible sur le site Web des pratiques optimales de l’AVC au Canada au
https://www.pratiquesoptimalesavc.ca/recommandations/apercu-methodologie-et-transfert-des-connaissances

Citation de la mise à jour 2018 du chapitre sur la réadaptation après un AVC (sixième édition): +-

R. Teasell, N.M. Salbach, N. Acerra, D. Bastasi, S.L. Carter, J. Fung, M. Halabi, J. Harris, E. Kim, A. Noland, S. Pooyania, A. Rochette, B. Stack, E. Symcox, D. Timpson, S. Varghese et S. Verrilli au nom du groupe de rédaction sur la réadaptation et du rétablissement après un AVC. Mise à jour de 2019 du chapitre sur la réadaptation et le rétablissement après un AVC. Patrice Lindsay, Anita Mountain, Gord Gubitz, Dar Dowlatshahi, Leanne K. Casaubon et Eric E. Smith (réviseurs) au nom du Comité consultatif canadien sur les pratiques optimales en matière d’AVC. Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l’AVC, 2019; Ottawa (Ontario) Canada : Fondation des maladies du cœur et de l’AVC.

Commentaires

Nous invitons les intéressés à présenter leurs commentaires, suggestions et questions sur l’élaboration et la mise en œuvre des Recommandations. Faites-en part à l’équipe de l’AVC de la fondation en envoyant un courriel à
pratiquesoptimalesAVC@hsf.ca

Aperçu du chapitre sur la réadaptation et le rétablissement après un AVC - contenu +-

A. Organisation d’un système de services de réadaptation post-AVC favorisant la prestation de soins optimaux

1. Évaluation initiale des besoins en matière de réadaptation post-AVC

2. Soins offerts dans les unités de réadaptation post-AVC

3. Prestation de soins de réadaptation post-AVC en milieu hospitalier

4. Réadaptation à domicile et en consultation externe post-AVC (y compris le congé précoce assisté)

B. Prestation de soins de réadaptation post-AVC pour traiter des déficits physiques, fonctionnels, cognitifs et émotionnels en vue d’une participation maximale aux rôles habituels de la vie

5. Prise en charge des membres supérieurs après un AVC

5.1 Prise en charge des membres supérieurs après un AVC : principes généraux et traitements

5.2 Amplitude du mouvement et spasticité de l’épaule, du bras et de la main

5.3 Prise en charge de la douleur à l’épaule et du syndrome douloureux régional complexe (SDRC) après un AVC

6. Prise en charge des membres inférieurs après un AVC

6.1 Équilibre et mobilité

6.2 Spasticité des membres inférieurs après un AVC

6.3 Prévention et prise en charge des chutes

7. Évaluation et prise en charge de la dysphagie et de la malnutrition après un AVC

8. Réadaptation en cas de troubles de la perception visuelle

9. Prise en charge de la douleur centralisée

10. Réadaptation en vue d’améliorer la capacité à parler et à communiquer

Ressources AVC